Les moines de Grimbergen ont besoin de vos prières !

L’Abbaye de Grimbergen est surtout connue à cause de la bière qui porte son nom… mais c’est Carlberg et Alken-Maes (Heineken) qui produisent aujourd’hui cette bière.

Les Frères Prémontrés ont en effet dû cesser cette activité après la Révolution Française, quand ils ont été chassés de leur Abbaye. Ils voudraient aujourd’hui recommencer à brasser leur bière, mais ils font face à un problème : ils ne trouvent plus la recette…

C’est The Guardian qui nous raconte cela :

Quatre volontaires ont passé un an à faire des recherches parmi les 35000 livres et documents de la bibliothèque et des archives de l’abbaye flamande, fondée en 1128 par Saint Norbert ; ils n’ont pas trouvé la recette originale. Le sous-prieur de l’abbaye, P. Karel Stautemas, explique : « C’est un vieux rêve de recommencer à brasser. Chaque jour, des visiteurs viennent nous demander où est la brasserie. Et quand ils viennent de l’étranger, ils ne comprennent pas que nous ne brassions pas de bière. C’est comme cela qu’a mûri l’idée de recommencer cette tradition. »

L’abbaye a reçu le soutien de Carlsberg et Alken-Maes pour lancer une micro-brasserie, à l’endroit même où était brassée la bière jusqu’en 1797. « Nous avons déjà trouvé des éléments dans nos archives, qui montrent que les Pères achetaient de l’orge aux fermiers de la région. Nous connaissons même tous les ingrédients. Les seuls éléments que nous ne connaissons pas, ce sont les proportions : il est impossible de connaître pour l’instant la composition exacte de cette bière. Mais nous gardons espoir de trouver cette recette : les chercheurs n’ont parcouru pour l’heure que la moitié des archives. Il faut dire que ce n’est pas un travail simple, car ces textes sont en vieux néerlandais. »

« La question est : est-ce que nous aimerons toujours cette bière médiévale aujourd’hui ? Si tout va bien, nous devrions pouvoir boire notre nouvelle Grimbergen pour le Nouvel An 2020. Et les autres bière continueront à exister : nous n’avons pas les moyens de faire une production de masse. »

 

 

Les prières à Saint Antoine de Padoue, invoqué pour retrouver ce qu’on a perdu, sont donc les bienvenues pour aider les Prémontrés de Grimbergen !