Voyage au centre de la Zad

Jacques a passé 22h à Notre-Dame-des-Landes, quelques jours après les affrontements. Son témoignage dans Limite :

Deux remarques avant de relater mon passage sur la ZAD : sympathisant de l’anarchisme, je suis  pourtant tout à fait non-violent, et même non-puissant. Je suis aussi convaincu que les modes de vies normaux en France aujourd’hui sont insoutenables. Mon opinion sur la ZAD est bien sûr nourrie, entre autres, de ce fond de convictions.