De la haute cuisine pour les plus démunis !

« Le propriétaire triplement étoilé de l’Osteria Francescana, à Modène, a récemment ouvert à Paris l’un de ses Refettori (“réfectoires”) : des restaurants communautaires qui servent à des personnes en situation de précarité une cuisine préparée par des chefs, à partir de surplus » en savoir plus sur le site du courrier international.

Et si c’était une belle manière d’exercer l’option préférentielle pour les pauvres que penser à leur ouvrir l’accès à la haute gastronomie ?