Les témoins (Questions pour le 3ième dimanche du temps pascal B)

En ce 3° dimanche après Pâques B, Jésus ressuscité se manifeste à ses disciples : c’est le retour d’Emmaüs (Luc 24, 35-48).

Voici quelques questions pour l’évangile de ce dimanche :

– À qui est-ce que je raconte les temps forts que je vis? Qu’est-ce que j’en raconte?
– Quelle bonne nouvelle est-ce que je n’ose pas encore croire?
– Quel temps est-ce que je prends pour lire « la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes »?
– Qui m’aide à m’ouvrir à l’intelligence des Écritures?
– Comment suis-je un témoin vivant de Jésus Ressuscité à travers mes paroles et mes actes?
Pour les couples et les (grands-) parents :
– Quand reconnaissons-nous le Christ ressuscité présent dans notre vie de couple? Dans notre famille?
– Comment est-ce que je regarde les mains, les pieds, … le corps de la personne que mon coeur aime?
Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
– Avec qui puis-je évoquer et parler des difficultés de mon travail?
– Y a-t-il des repas professionnels qui ont le « goût » d’Eucharistie?

Pour les ados :
– Quand Jésus est-il venu me rassurer sur tous les bouleversements que je vis et m’a donné sa paix pour mon avenir?
– Qu’est-ce qui m’aide à croire que Jésus est ressuscité?
Pour les disciples-missionnaires :
– Quelle(s) manifestation(s) de Jésus ressuscité me touche (nt) le plus?
– Quand je lis la Bible, notamment le premier Testament, ou la première lecture de la messe des dimanches en dehors du temps pascal, comment suis-je attentif à ce qui annonce Jésus

À propos du témoignage et de la proposition de la foi, si la dernière phrase de l’Évangile de ce jour est d’abord adressée aux Apôtres et à leurs compagnons, aujourd’hui, c’est à nous que Jésus s’adresse. S’ils n’avaient pas témoigné, l’Église n’en serait pas là. Le Christ compte aussi sur nous. On ne nous demande pas de réciter un catéchisme. Nous ne pouvons qu’inviter à rencontrer Jésus. On nous reprochera toujours un décalage entre nos paroles et nos actes, mais si nous attendons qu’ils coïncident parfaitement, nous risquons d’attendre et on nous en fera à nouveau le reproche.