Nous te demandons, Fils de Dieu, de nous faire ressembler au bon larron

C’est l’une des prières du pape François, qui présidait hier soir le chemin de croix au Colisée !

 »

«Nos générations sont en train de laisser aux jeunes un monde fracturé par les divisions et par les guerres : un monde dévoré par l’égoïsme et où les jeunes, les petits, les malades, les anciens sont marginalisés», a regretté le Pape, en invitant au repentir face au Seigneur, «le repentir qui germe de la certitude que toi seul peux nous sauver, toi seul peux nous guérir de notre lèpre de haine, d’égoïsme, de superbe, d’avidité, de vengeance, de cupidité, d’idolâtrie, toi seul peux nous embrasser en nous redonnant la dignité filiale et te réjouir pour notre retour à la maison, à la vie.»

François a répété que de ce repentir peut et doit jaillir «l’étincelle de l’espérance», dont de nombreux acteurs de l’Église sont des témoins fidèles. «Aide-nous Fils de l’homme, à nous dépouiller de l’arrogance du larron placé à ta gauche et des myopes et des corrompus, qui ont vu en toi une opportunité à exploiter, un condamné à critiquer, un perdant à tourner en dérision, une autre occasion pour faire porter sur les autres, et même sur Dieu, nos propres fautes», a lancé François, avant de lancer cette ultime prière. »

Lire la suite sur Vaticannews >>