Le Carême : vivre de bière et d’eau fraîche ?

Connaissez-vous la bière allemande la « Paulaner » ? Peut-être mais saviez-vous qu’elle avait un lien tout particulier avec le Carême ?

Aviez-vous déjà imaginé un Carême en ne buvant que de la bière ? Pas vraiment a priori (ou sinon, révisez vos classiques) et pourtant, c’est l’histoire incroyable que raconte le site Ucatholic (en anglais, eh oui, désolée) à propos de moines ! (Non, leur monastère a fermé, ne vous sentez pas une soudaine vocation !)

L’article raconte en substance l’histoire des frères de l’ordre des Minimes qui ont voulu adopter un style de vie ascétique assez strict (!!!). Puisqu’ils vivaient déjà ainsi, il fallait trouver autre chose à faire pendant le Carême : un régime de bière avec une bière conçue pour le Carême comme un jeûne particulier puisque cette substance, travaillée pour être maltée et riche, était appelée le « pain liquide ».  Leur idée était que ce pain liquide pouvait purifier l’âme (… et enivrer les foules ?)

Pour la petite histoire, ils ont tout de même pris l’avis du pape en lui envoyant un baril. Mais, avec le voyage, la bière avait tellement tournée que le pape reçut une boisson très peu ragoûtante, déclarant après l’avoir goûtée que c’était une bonne aide pour purifier les péchés ! Ainsi les frères se lancèrent dans une curieuse aventure : 40 jours sans nourriture solide, ne buvant que de l’eau et de la bière 🙂

Lire l’histoire en détail sur ucatholic