Pensée du jour

Dieu a tant aimé le monde qu’Il a livré Son Fils unique. Dans le monde tel qu’il ne va pas, les pères et les mères seront de plus en plus semblables à ce Dieu, voués à un amour qui va jusqu’à livrer ses enfants au drame, parce que le drame est le mouvement même de l’offrande de la vie.

Fabrice Hadjadj, Conférence à Notre-Dame