Une voiture dans la salle d’opération

Derrière une des portes du service pédiatrique du CHU de Dijon, trois bolides, tous plus beaux les uns que les autres. Une mini Cooper, un 4×4 Range Rover et un cabriolet BMW blanc.

« Grâce à ces voitures, les enfants sont moins tendus et les parents aussi, détaille Clémence Cavin, cadre au bloc opératoire en pédiatrie. On a une ambiance beaucoup plus sereine dans les couloirs. Il y a beaucoup moins de pleurs et de cris qu’auparavant. A présent, l’enfant coopère totalement. Ça dédramatise vraiment la situation. »

Ces voitures donnent le sourire aux enfants, dans des moments difficiles. Et elles ont un vrai but médical. Elles permettent de distraire le patient et donc de ne plus obliger le personnel soignant à donner une prémédication, c’est à dire un comprimé, pour détendre les jeunes patients. Les enfants sont plus détendus et n’ont plus l’impression d’arriver dans un bloc opératoire.

France Bleu Bourgogne