« Nous ne sommes pas des hurluberlus qui défient la loi ! »

Le maire de Colleville-Montgomery (Calvados) a pris en main l’urgence humanitaire qui tardait à venir : mettre à l’abri les jeunes migrants de Ouistreham, la commune voisine, où aucune solution d’hébergement n’était mise en place. Ce lundi 26 février 2018, il a temporairement ouvert un gymnase pour qu’ils dorment au chaud.

« Je ne pouvais pas laisser ces jeunes gens dehors alors que le plan grand froid est activé… je voulais pouvoir dormir tranquille ce soir, alors j’ai pris la décision d’ouvrir cet accueil temporaire dans le gymnase… » 

Frédéric Loinard précise qu’il est « un élu de la République. Nous ne sommes pas des hurluberlus qui défient la loi… » Même si pour le coup il n’a pas hésité à transgresser les directives préfectorales.

Aidé par la paroisse, il a agi. Dans le gymnase, habitants de Colleville, bénévoles du CAMO (Collectif d’aide aux migrants de Ouistreham) et des Restos du cœur s’affairent pour amener tout le nécessaire pour accueillir les jeunes migrants. Les vestiaires sont équipés de lits de camps et de duvets, une grande cafetière est déjà installée.