BreakingNews : sur une montagne, Jésus est déclaré LE « Fils » de Dieu

En ce 2° dimanche de Carême B, nous sommes entraînés par Jésus sur une haute montagne avec Pierre, Jacques et Jean (Marc 9, 2-10).

Sur la montagne, entre Moïse et Elie, Jésus est transfiguré devant Pierre, Jacques et Jean.
Sur la montagne, entre Moïse et Elie, Jésus est transfiguré devant Pierre, Jacques et Jean.

Voici quelques questions pour l’Evangile de ce dimanche :

– Quand suis-je témoin d’une « manifestation » de la présence de Dieu?
– Quand est-ce que je me sens bien en compagnie de Jésus? Quand est-ce que je trouve du goût, comme Pierre, à rester avec lui?
– Quel(s) moyen(s) est-ce que je prends pour me mettre à l’écoute de la Parole de Dieu?
– Après avoir vécu un temps fort, comment cela peut-il être un tremplin dans ma vie?
– Comment puis-je approfondir le sens de « ressusciter d’entre les morts »?
Pour les couples et les (grands-) parents :
– De quoi pouvons-nous être témoins ensemble de transformations dans notre couple, de changements chez ceux que nous connaissons?
– Quel(s) moment(s) de notre vie de couple a eu un goût d’éternité?
Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
– Quelle place est-ce que j’accorde à l’écoute de ceux qui travaillent avec/pour moi?
– Comment mon travail me permet-il de me réaliser, de m’accomplir, de devenir moi-même?
Pour les ados :
– Comment est-ce que j’aime m‘habiller  ?
– Quand aurais-je aimé qu’un temps de prière ou une messe se prolonge ?
Pour les disciples-missionnaires :
– Quand est-ce que je me suis bien en présence du Christ Jésus?
– Quelle Parole sur l’identité de Jésus (d’un autre ou de lui-même) m’a fait approfondir son être et son identité?


La montagne est le lieu par excellence pour faire du ski de la rencontre de Dieu (Moïse au Sinaï au début des 40 ans au désert, Élie à l’Horeb après 40 jours et 40 nuits de marche cf 1 R 19). Elle est le lieu de la théophanie (= manifestation de Dieu; buisson ardent pour Moïse où Dieu lui révèle ses 2 noms (Ex 3, 14-15), « Je suis celui qui suis » et « je suis le Dieu d’Abraham, d’Isaac (cf Gn 22) et de Jacob »; « le murmure d’une brise légère » pour Élie (1 R 19,12); c’est donc une expérience unique de Dieu). Tous les deux sont reliés par l’Alliance : Moïse la reçoit de Dieu dans les 10 paroles de vie, sur les tables de la Loi (Ex 33), et Élie chargé de la rappeler à Israël qui ne l’écoute pas. Enfin, ils ont tous les deux soufferts pour leur mission (Moïse est souvent contesté; Élie est persécuté). Pour la tradition juive, Moïse représente la Loi, Élie les prophètes. C’est donc la totalité des Écritures qui témoignent en faveur de Jésus.