De l’Angel Band au couvent des dominicains !

 » J’ai grandi à Mossoul dans une famille chrétienne. En juillet 1979, j’ai 24 ans et suis ingénieur quand soudain la vocation religieuse me tombe dessus. »

… Et, depuis, devenu dominicain, c’est avec passion que le père Michaeel Najeeb veille à sauvegarder la culture orientale à Qaraqosh d’abord puis à Erbil désormais. Une belle histoire de vocation, c’est-à-dire une belle histoire d’amour à découvrir dans Paris Match !