Vous êtes plutôt forêt ou décharge ?

1.350 hectares dans le Val d’Oise, longtemps utilisés par la Ville de Paris pour y déverser ses eaux usées. Elle a un nouveau projet : toujours aux bons soins pour sa banlieue, elle envisage d’en faire une décharge.Par bonheur, un maire se bat et semble en passe de l’emporter, rapporte RTL.

Il aura certes fort à faire face à l’habileté politique de la Ville de Paris, et méritera le plus grand soutien.

Il faudra une bonne trentaine d’années pour que cette forêt pousse. Elle sera composée d’arbres capables de capter la pollution du sol (des chênes ou des bouleaux). La France ne manque pas de forêts, au contraire. La surface a même doublé en un siècle. Mais celle-là en reliera deux autres, de Saint-Germain-en-Laye à Montmorency. Le tout va former ce qu’on appelle une « trame verte », un corridor écologique pour permettre aux espèces d’animaux de mieux se déplacer et se reproduire.