Montrer la beauté des mathématiques

Dans un rapport rendu lundi, le mathématicien Cédric Villani, député de La République en marche, et Charles Torossian, inspecteur général de l’Education nationale, présentent 21 mesures pour améliorer l’apprentissage des mathématiques en France.

Il s’agit d’un rapport ambitieux, qui se propose de remédier à une situation jugée calamiteuse ! Au détour des propositions très pratico-pratiques liée à la pédagogie ou à l’organisation de l’enseignement de la discipline, on retiendra le souhait des auteurs de ce rapport d’introduire la notion de « plaisir » dans l’enseignement des mathématiques, dont ils espèrent montrer toute la beauté.

Galilée disait, semble-t-il, que « La mathématique est l’alphabet dans lequel Dieu a écrit l’univers ». Evidemment, le rapport insiste plus directement sur l’enjeu, pour la France, de devenir un « leader dans un monde technologique ». Malgré cela, si enseigner les mathématique est un peu comme d’ouvrir l’âme des enfants à Dieu, on ne peut qu’acquiescer à l’urgence de faire connaitre, au sens de faire aimer, les mathématiques et de permettre d’en saisir un peu plus la beauté.