L’autre pollution

« Je crois n’être pas le seul à commencer à trouver l’air du débat irrespirable. On avait déjà suffisamment à faire en France pour améliorer la qualité de l’air, il va falloir aussi restaurer la qualité du débat. C’est un travail de titan, de Sisyphe précisément : jamais fini, toujours à faire !
Commençons par éviter les assignations à résidence idéologique ».

Gaultier Bès, dans Limite