La baisse de l’avortement, objectif de santé publique ?