« On ne soigne pas des mourants, mais des vivants »

Il peut nous arriver d’être chafouin lors de la publication d’un article. Ne niez pas, ça arrive.

Raison de plus pour signaler ce reportage exemplaire de France Info sur une unité de soins palliatifs.

Afin de les recevoir dans un cadre moins austère qu’une salle d’attente d’hôpital, deux salons ont été aménagés. Les enfants peuvent y dessiner, on peut prendre un café ou bouquiner sur des canapés moelleux. « Le temps passé à l’écoute des malades et des familles fait partie des soins, affirme Margot, infirmière. Le moindre détail compte dans cette prise en charge. » Cela va du reconditionnement des traditionnels plateaux-repas, dans de la vaisselle colorée pour égayer le quotidien, à la baignoire de balnéothérapie, qui permet d’améliorer sensiblement la toilette.