Trappes, sa paroisse et Oumar

On a beaucoup parlé de Trappes récemment, à l’occasion du livre d’Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué, La Communauté. Grâce à André Manoukian, qui donnait récemment un concert en l’église de Trappes, RTL a reparlé longuement de Trappes dans le Journal inattendu, de Vincent Parizot, pour relater l’accueil d’Oumar, réfugié malien de 19 ans, accueilli au terme d’un parcours éprouvant par « le jeune et énergique curé de la paroisse » (!), le père Etienne Guillet. RTL est revenu notamment sur le parcours d’Oumar, via l’Algérie puis des conditions de quasi esclavage en Libye, et son intégration remarquable en France, où il réussit ses études d’électricien et s’est engagé au Secours populaire et au Secours catholique.

Un récit à voir en vidéo sur la page Facebook de la pastorale des jeunes de Trappes.

Dans sa conclusion, André Manoukian rejoint finalement assez bien l’exhortation du Pape François pour la journée mondiale des migrants :  « Aujourd’hui on est agressé sans arrêt, à la télévision, on est sur-informé, on a des images tous les jours, et tout d’un coup, enfin, on fait des rencontres humaines. Et ça passe par un curé. J’ai envie de dire à tous ceux qui disent qu’on est en train de se faire envahir, si on est soit-disant un pays chrétien, le premier truc à faire ça serait de pratiquer ça, juste le regard sur l’autre, et cette espèce de charité fondamentale. »