Noël interdit ?

« Dans Le Figaro d’hier, Jacques Julliard met les pieds dans le plat ! Je cite les dernières lignes de son carnet mensuel :
– Comment appelle-t-on la célébration du Grand Pardon chez les juifs ?
– Yom Kippour !
– Comment appelle-t-on la célébration du sacrifice du mouton par Abraham chez les musulmans ?
– L’Aïd-el-Kebir !
– Comment appelle-t-on la célébration de la nativité de Jésus chez les chrétiens ?
– Les fêtes !
– Ces fêtes dont vous parlez, n’est-ce pas là ce qu’on appelait jadis Noël ?
– C’est bien possible. Des textes anciens l’attestent. Mais parlons bas. Les chrétiens s’introduisent partout ».

Gérard Leclerc sur radionotredame.net