Des religions en paix

trois_symboles_manoal_penicaud_0C’est une expo-antidote, qui apaise et redonne de l’espoir : “Coexistences”, au Musée national de l’histoire de l’immigration, s’intéresse à ces lieux saints partagés entre croyants au Moyen-Orient et dans le monde méditerranéen. Des lieux historiques mais vivaces, où les traditions se maintiennent tout en se renouvellant joyeusement, comme l’indique Telerama.

Au fond, tout dépend de ce sur quoi l’on veut bien braquer les projecteurs : plutôt que de se focaliser sur les attentats commis par des extrémistes, l’exposition Coexistences du Musée national de l’histoire de l’Immigration veut mettre en lumière les nombreux lieux saints partagés qui, tout autour de la Méditerranée, rassemblent juifs, chrétiens et musulmans, plutôt qu’ils ne les séparent : caveau des patriarches à Hébron, grotte d’Elie à Haïfa, îles de Djerba ou Lampedusa, Monastère de Saint-Georges au large d’Istanbul…

C’est à découvrir via Telerama ICI et en vrai au Musée national de l’histoire de l’immigration à Paris jusuqu’au 21 janvier 2018 (les infos en cliquant LA).