Comment naquirent les crèches familiales ?

« Le véritable essor des santons est lié à la Révolution française qui interdit la Messe de Minuit et les crèches d’église. À son corps défendant, la République inventa donc la coutume de la crèche familiale ! Restés très fidèles à leurs crèches, les Marseillais contournèrent la loi en créant des « crèches publiques », qui étaient en réalité des crèches privées ouvertes au public. On ouvrait son logis à la visite pour faire admirer la crèche familiale.

L’usage se répandit alors de monter une crèche dans chaque foyer, pour le plus grand bonheur des santonniers ».

À lire sur conscientia.fr