Le Pape François hausse la voix contre les armes nucléaires

Lors de l’angélus de ce dimanche, le Pape François a réaffirmé la position de l’Eglise contre les armes nucléaires, alors même que le Prix Nobel de la Paix était remis, le même jour, à la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN). On peut lire dans un article de Courrier International que l’ICAN est une coalition regroupant des centaines d’ONG à travers le monde, ayant œuvré en faveur d’un traité d’interdiction de l’arme atomique, adopté en juillet par 122 pays, mais ratifié à l’heure actuelle par seulement 3 pays… parmi lesquels le Saint-Siège.La remise de ce Nobel n’a rien d’anodin non plus dans une actualité toujours marquée par les tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

Le Pape François a fait le lien entre la mobilisation internationale contre les armes nucléaires et la nécessaire mobilisation sur les enjeux écologiques (une réflexion proche de celle du philosophe Hans Jonas, pour qui ces deux périls invitent à repenser le rapport de l’homme au monde et à la technique) :

«Que Dieu nous donne la capacité de collaborer afin de construire notre maison commune : nous avons la liberté, l’intelligence et la capacité de guider la technologie, de limiter notre pouvoir, au service de la paix et du vrai progrès»

Source photo : Radio Vatican