Jérusalem : le Vatican s’alarme des velléités de Trump

Alors que Donald Trump doit annoncer le déplacement de l’ambassade des États-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem et, partant, la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël, le pape a lancé un appel à la paix lors de l’audience générale de ce matin :

Je ne peux pas taire ma préoccupation profonde pour la situation qui s’est créée dans les derniers jours, et dans le même temps, je veux adresser un appel afin que tous s’engagent à respecter le statu quo de la ville, en conformité avec les résolutions pertinentes des Nations Unies (…) Jérusalem est une ville unique, sacrée pour les juifs, les chrétiens et les musulmans, qui y vénèrent les Lieux Saints de leurs religions respectives, et a une vocation spéciale à la paix (…) Je prie le Seigneur pour que cette identité soit préservée et renforcée au bénéfice de la Terre Sainte, du Moyen-Orient et du monde entier, et que prévalent la sagesse et la prudence, pour éviter d’ajouter de nouveaux éléments de tension dans un panorama mondial déjà troublé et marqué par des conflits cruels et nombreux

De son côté, l’Osservatore Romano a publié une Une des plus claires et malheureusement anticipatrices, barrant le journal d’un titre appelant au respect du statu quoi à Jérusalem, suivi d’un article au titre explicité : « Donald Trump enflamme le Moyen-Orient ».

 

 

On apprend également que les chefs des Eglises de Jérusalem ont écrit à Donald Trump :

Lettre des Eglise de Jérusalem au Président Trump