D’Ormesson et les religions : l’ouverture en héritage

imagesM406RRZ4Un grand homme nous quitte et nos réseaux sociaux cathos ne cessent de bruisser de son catholicisme. Homme spirituel, ouvert au catholicisme et à Dieu, Jean d’Ormesson n’en fut pas moins un homme ouvert aux autres religions aussi, comme le rappelle justement le site SaphirNews :

« J’appartiens à l’Eglise catholique, apostolique et romaine et j’espère mourir dans cette Église mais, vous savez, je suis ravagé par le doute », avait-il déclaré à France Info en janvier 2016. L’intellectuel, qui croyait en « un Dieu d’amour », ne cachait pas son admiration pour la civilisation musulmane. Dans un entretien au Monde des Religions en août 2016, il rappelle avoir écrit que l’islam est « une civilisation magnifique » est « une grande religion ».

« Je ne connais pas de religion qui m’ait séduit plus que le catholicisme. Je ne crois pas non plus que l’absence de religion soit pour l’homme un progrès », indiquait Jean d’Ormesson, qui a souhaité « toute (sa) vie être un intellectuel juif ».

Une ouverture à ajouter à son élégance en tous points dont on pourra s’inspirer, dans le respect de sa postérité.