Scoop sur le tombeau de Jésus ?

C’est ce qu’explique le National Géographic :

Les résultats des analyses menées par les chercheurs, que National Geographic s’est procurés, confirment que les restes des pierres calcaires vénérées par des millions des fidèles comme l’un des lieux les plus saints du christianisme – le tombeau de Jésus à Jérusalem – est bien le même site que celui découvert par les délégations de l’Empereur romain Constantin il y a près de 1700 ans.

Un volatile du Samaritain s’était laissé prendre à ce scoop… mais Terre Sainte Magazine est un peu plus prudent !

« Exclusif : l’âge de la prétendue tombe de Jésus Christ révélé », c’est avec ce titre à caractère sensationnel que le National Geographic (NatGeo) barrait la Une anglaise de son site internet hier 28 novembre.

Autant vous dire que vue de Jérusalem, où les chrétiens  gardent la mémoire du lieu de la sépulture de Jésus depuis sa mort il y a près de 2000 ans, ce n’est pas un scoop. […] A la lecture de l’article, un seul et unique élément intéressant est révélé au grand public quand le petit cercle des passionnés était au courant depuis le printemps dernier. Quand il a été procédé à l’ouverture du tombeau, que renferme l’édicule au cœur de la basilique de la résurrection, à la surprise générale, sous la dalle de marbre qui fait office de lit funéraire aujourd’hui, l’équipe en charge des travaux en trouvait une autre. Une dalle de marbre gris, avec les traces de sculpture d’une croix- qui aurait pu être une croix de Lorraine. On émit alors l’hypothèse que cette dalle serait d’époque croisée. Or il apparaît à la datation que le mortier qui la fixe au-dessus du lit funéraire de pierre, taillé dans le roc, est d’époque byzantine et très précisément d’après le NatGeo « aux environs de 345 après Jésus-Christ. »

A part ça, pour important que ce soit mais en rien décisif, tout le reste est un total enfumage journalistique que l’on appelle du publi-rédactionnel. Cet article augure de la sortie dimanche prochain du documentaire du National Geographic « les secrets de la Tombe du Christ » et que tous les amoureux du lieu attendent avec autant d’impatience que de circonspection.

Lire la suite