L’Europe, Taizé : l’enthousiasme !

Portrait du Frère Aloïs, prieur de la communauté de TaizéAlors que s’ouvre demain la 92e session des Semaines Sociales de France sur le thème « Quelle Europe voulons-nous ? », Frère Aloïs, Prieur de la Communauté de Taizé, qui sera responsable du « fil rouge théologique » du rassemblement, évoque dans les colonnes de La Vie son approche de l’Europe.

Nous avons trop longtemps considéré l’Europe à travers le seul prisme économique, or nous ne pouvons pas avancer dans ce domaine si la dimension spirituelle est absente. Elle nous ouvre à l’humain, nous permet de mieux comprendre l’histoire des différents pays, et donc leurs positions actuelles. Pour donner un nouveau souffle à l’Europe, confrontée à de multiples problèmes économiques et politiques, il s’agit de faire jaillir une étincelle d’enthousiasme.

Et de rebondir sur les angoisses des Européens, notamment confrontés à l’arrivée de migrants ou à une mondialisation perçue comme une menace :

Les peurs sont normales, mais l’Évangile nous donne le courage d’accueillir le nouveau, de nous laisser bousculer par l’inconnu. Nos identités ne sont pas des valeurs qui seraient restées immuables, elles ne cessent d’être en évolution. Les cultures se sont toujours développées au contact d’influences venues d’ailleurs. Les cultures marquées par la foi chrétienne ne doivent pas être conservées comme un musée, elles ne se renouvellent que si l’Évangile est vécu concrètement.

L’interview in extenso est à retrouver ICI et les moyens de participer à la prochaine session des SSF, c’est par LA.