Du plein au vide

« Avec la déification de soi-même naît l’angoisse extrême de la mort qui apporte la tentation extrême de la mort : le suicide.
Le suicide est le test exactement contraire du sacrifice, lequel traduit une plénitude, civique ou religieuse. Il consacre la dislocation totale de l’individuel et du civique.
Là où le suicide se manifeste, non seulement la société n’a pu chasser la mort, non seulement elle n’a pu donner le goût de la vie à l’individu, mais encore elle est vaincue, niée ; elle ne peut plus rien pour et contre la mort de l’homme. L’affirmation individuelle remporte son extrême victoire qui est en même temps irrémédiable désastre. Là où l’individualité se dégage de tous ses liens, là où elle apparaît seule et rayonnante, la mort non moins seule et rayonnante se lève comme son soleil ».

Edgar Morin