Congrès Mission : le temps des saints à l’air !

Suffit-il vraiment d’un « Congrès Mission » pour enrayer la déchristianisation? Avouons-le, ce phénomène grignote la France depuis l’après-guerre et il avance avec le caractère (apparemment) inéluctable d’une désertification.

Faut-il pour autant céder à la nostalgie ?

Quand on admet que la France est redevenue un pays de mission tout redevient simple. Ou presque. On ne s’encombre plus de théories fumeuses pour justifier l’attentisme. Le temps des Tartuffe est terminé car s’ouvre celui des saints à l’air.