René Girard ou le sacrifice de la raison

« L’apport fondamental de René Girard aux sciences sociales a été de nous permettre de considérer le désir non plus comme une catégorie essentiellement subjective fondant le comportement de l’individu moderne, mais comme une catégorie construite par le jeu inter subjectif des désirs mimétiques ».

Conférence de Pierre-Yves Gomez au Collège Supérieur (Lyon)