Un MOOC pour les catéchistes

 

Faire le caté est moins dur que vous ne le croyez, grâce au MOOC des Catéchistes, premier cours en ligne pour tous ceux qui transmettent la foi aux jeunes.
Le MOOC des Catéchistes se déroulera du 2 octobre au 17 décembre 2017 avec une interruption de 15 jours pendant les vacances de la Toussaint. Il restera en ligne jusqu’au 28 février 2018. Plus d’infos sur le site du diocèse de Paris.

Pensée du jour

La force et la faiblesse des dictateurs est d’avoir fait un pacte avec le désespoir des peuples.

Georges Bernanos

Parole du jour

Vous étiez des morts.
Mais Dieu vous a donné la vie avec le Christ :
Il nous a pardonné toutes nos fautes.

Colossiens 2

La juste mesure de la sagesse évangélique

« Aux forces irrationnelles comme à la raison techniciste, Hesse oppose plutôt la juste mesure de la sagesse évangélique. Dire ‘Aime ton prochain comme toi-même’, comme il le fait remarquer, c’est s’opposer aux excès de ce que nous appelons la gauche comme à ceux de ce que nous appelons la droite. Car aimer son prochain moins que soi-même, c’est céder à l’égoïsme du capitaliste, tandis que l’aimer plus que soi-même, c’est tomber dans l’enfer du ressentiment et du mépris de soi.

Olivier Maillart sur philitt.fr

L’abandon de la compassion et de la fraternité

« Cette progression du domaine de la mort est l’abandon concomitant de la compassion et de la fraternité. L’empathie affichée envers la revendication légitime de dignité masque notre terreur devant un sort qui pourrait être le nôtre, et le soulagement de voir abrégée l’épreuve de l’autre – cette épreuve que nous ne supportons pas de voir. C’est la progression de la société individualiste, personnelle, éclatée. Plus l’euthanasie avance, plus recule le souci du respect de la dignité humaine dans la vie, dans le soin. La mission de l’Homme est pourtant là : dans la préservation ou la restauration de la dignité ressentie par le soin, l’estime, l’amour ».

Koz sur koztoujours.fr

Pastora Mira Garcia, la force du pardon

« Elle s’appelle Pastora Mira Garcia. Vendredi 8 septembre, dans la ville de Villavicencio en Colombie, elle a retourné une immense salle de 5000 personnes – dont le pape François – par son témoignage bouleversant sur sa vie, quatre fois brisée par la guerre civile: son père a été assassiné par la guérilla quand elle était enfant. Puis son mari… Sa fille a ensuite été enlevée. Au prix d’une recherche désespérée, elle n’a retrouvé que son cadavre, sept ans plus tard. Puis ce fut le tour de son autre fils qui a été assassiné par la même guérilla, après avoir été torturé. Ce qu’elle a appris en soignant sans savoir qui il était, puis en l’apprenant l’un des… assassins de son fils! Pastora Mira Garcia s’occupe aujourd’hui de victimes de cette guerre d’un demi-siècle en Colombie ».

Jean-Marie Guénois, sur lefigaro.fr

Ouverture de la PMA à toutes les femmes en 2018

Le gouvernement en difficulté, la tentation de reprendre l’avantage sur le terrain sociétal, avec des arguments déjà entendus sur d’autres thèmes. L’histoire, un éternel recommencement ?

« Sans vouloir ‘préjuger du débat parlementaire’ qui suivra, Marlène Schiappa a confirmé que le gouvernement proposerait à ce moment-là ‘d’ouvrir la PMA à toutes les femmes’. ‘C’est une question de justice sociale’, permettant de mettre fin à une ‘forme de discrimination à l’égard des femmes lesbiennes et célibataires’ et à ‘l’inégalité’ entre celles qui ont les moyens financiers de recourir à des PMA à l’étranger et celles qui ne les ont pas, a-t-elle précisé.

Sur francetvinfo.fr

Bachar el-Assad à la tête d’un pays en ruine

« Son armée contrôle les principales villes et possède une puissance de feu considérable grâce à l’appui de Moscou et Téhéran. ‘Je ne sais pas s’il va gagner la guerre, mais il a certainement retrouvé son allant. Mais, franchement, il regagne le contrôle d’un pays complètement détruit. Je ne sais pas ce que gagner la guerre signifie dans ce contexte’, note Maha Yahya, directrice du Centre Moyen-Orient de Carnegie ».

Lire sur lorientlejour.com