Pensée du jour

L’intelligence est la faculté à l’aide de laquelle nous comprenons finalement que tout est incompréhensible.

Maurice Maeterlinck

Ils sont fous ces résidents

« Henri-Victor Tournier, le maire du Biot, en Haute-Savoie, se souviendra certainement longtemps du courrier électronique reçu le 21 août dernier.

Il s’agissait d’une pétition émanant d’une dizaine de propriétaires de la station du col du Corbier située sur sa commune. Les signataires se plaignent de nuisances sonores. Celles occasionnées par le bruit des cloches portées par les vaches, qui broutent dans les alpages en face de leurs appartements ».

Lire sur francetvinfo.fr

L’amour, cette pathologie préoccupante

« Il y avait les hypersexuels frénétiques, les asexuels apathiques, on découvre grâce à Biba qu’il existe aussi les demisexuels. Une catégorie préoccupante : les individus qui en relèvent font en effet preuve d’un comportement pour le moins anormal.

Cette ‘orientation sexuelle méconnue’ est en effet bien étrange : les personnes atteintes par ce syndrome confient ne pas apprécier les ‘coups d’un soir’, et même ont du mal à ’embrasser une personne rencontrée cinq minutes auparavant’.

Les malheureux ! ».

Lire plus sur Aleteia

Réquisitoire contre un symbole de la libération sexuelle

« Les prescriptions sont en forte baisse. Selon la dernière enquête de l’Ined sur la contraception (2014), 41% des femmes prenaient la pilule en 2013, contre 50% sept ans plus tôt.

Dans ce contexte de désamour, un essai sorti en librairie jeudi 6 septembre enfonce le clou. Dépression, libido à zéro, cancers, mais aussi pollution chimique qui pourrait nuire aux futurs bébés… N’en jetez plus ! J’arrête la pilule, de la journaliste indépendante Sabrina Debusquat, est un réquisitoire dérangeant étayé par une année d’enquête, à éplucher des centaines d’études et interviewer de nombreux experts ».

L’entretien sur nouvelobs.com