« Il ne suffit pas d’être généreux, il faut pouvoir tenir le coup »

Tel est le message envoyé par Mgr Jean-Paul James aux fidèles de son diocèse de Nantes pour cette rentrée : « Nos communautés ne sont pas réservées à une élite ; il nous faut être réaliste dans les projets et être attentif aux fragilités des uns et des autres.  » Et d’ajouter, citant Laudato Si’ :

Cette fragilité assumée peut être l’occasion d’une conversion écologique, nous dit le Pape François. « L’accumulation constante de possibilités de consommer distrait le coeur, et empêche d’évaluer chaque chose et chaque moment. En revanche, le fait d’être sereinement présent à chaque réalité, aussi petite soit-elle, nous ouvre beaucoup plus de possibilités de compréhension et d’épanouissement personnel. La spiritualité chrétienne propose une croissance par la sobriété, et une capacité de jouir avec peu. C’est un retour à la simplicité qui nous permet de nous arrêter pour apprécier ce qui est petit…. La sobriété est libératrice. Ce n’est pas moins de vie ».

L’évêque de Nantes invite à se mettre à l’école de Marie, qui a répondu à l’appel du Seigneur. Mais non sans souligner que « Le Seigneur demande à l’humble servante de Nazareth, son possible ; Il se réserve l’impossible. »

Pour lire son message en entier, c’est ici… Bonne rentrée à tous !