Facebook attaque les auteurs de Fake News au porte-monnaie

Lu sur ZDNet.fr : Relais principal des fausses informations, Facebook tente de juguler le phénomène qui parasite notamment les élections dans plusieurs pays. Il y a quelques mois, le géant lançait son outil de fact-checking. Ce dernier s’articule autour de 4 axes : faciliter les signalements par les utilisateurs, travailler avec des organisations tierces compétentes dans la vérification des informations, indiquer au grand public les informations contestées, limiter les gains financiers pour les auteurs de fausses informations. Aujourd’hui, le roi des réseaux sociaux se penche sur ce dernier levier. Car propager de fausses informations n’est toutefois pas une fin en soi. L’activité se révèle en effet lucrative. Le réseau social promet d’attaquer les auteurs de ces intox au porte-monnaie en limitant leurs gains financiers. Lire la suite…

Voilà qui va dans le sens d’une communication constructive. Bonne nouvelle !