Pensée du jour

Cette liberté, qui installe dans le fond de l’âme une joie définitive, a bien une dimension dramatique, puisqu’elle est en même temps liberté de m’égarer, de me perdre, de vouloir selon toutes les modalités du vouloir — le Mal plutôt que le Bien.

Patrick Kéchichian