Les chiffres du Vatican

« ‘Donner suffisamment de corps pour tenir ensemble l’âme’. Lors des Accords du Latran, c’est en ces termes que Pie XI justifie l’importance d’un État indépendant, aussi petit soit-il, afin de soutenir matériellement l’activité spirituelle de l’Église. Sur la carte, l’enclave romaine est avec ses 44 hectares le plus petit État souverain du monde, un cinquième de Monaco. Le Vatican cède cependant cette première place à la principauté si l’on rajoute les dépendances extraterritoriales, comme les 55 hectares de la résidence de Castel Gandolfo par exemple… »

Lire plus sur Aleteia