« Entre Jérusalem et Rome » : un nouveau document remis au Pape par une délégation rabbinique

Lu sur Radio Vatican : Le Pape François a reçu ce jeudi au Vatican une délégation de rabbins, membres de la conférence des rabbins d’Europe, du conseil rabbinique d’Amérique et du grand Rabbinat d’Israël. Ils sont venus à Rome pour une rencontre avec la commission du Saint-Siège pour les rapports religieux avec le judaïsme. A cette occasion, ils ont remis au Pape un nouveau document intitulé Entre Jérusalem et Rome, fruit de leur travail. […]

«C’est un texte qui rend un hommage particulier à la déclaration conciliaire Nostra Aetate, dont le quatrième chapitre constitue pour nous la grande charte du dialogue avec le monde juif », a expliqué François. La mise à jour progressive de Nostra Aetate a permis à nos rapports de devenir toujours plus amicaux et fraternels. […]

«  Votre document s’adresse aux catholiques en les considérant comme des partenaires, des alliés, des amis et des frères dans la recherche commune d’un monde meilleur qui puisse apprécier la paix, la justice sociale et la sécurité », a précisé François. Le Pape a particulièrement insisté sur un des points du texte, à savoir l’affirmation selon laquelle les religions doivent utiliser le comportement moral et l’éducation religieuse pour être capable d’influencer et d’inspirer, à l’opposé de la guerre, la coercition ou la pression sociale.

Lire l’article en entier…

Pensée du jour

Si notre vie était sans limites et sans douleurs, nul homme peut-être n’aurait eu l’idée de se demander pourquoi le monde existe et se trouve constitué justement de cette façon.

Schopenhauer

Parole du jour

Que le Seigneur vous donne,
entre vous et à l’égard de tous les hommes,
un amour de plus en plus intense et débordant,
comme celui que nous avons pour vous.

1 Thessaloniciens 3

L’Institut libre de formation des maîtres

« Cette ancienne enseignante de lettres au collège, lassée de batailler sans soutien dans le public avec des enfants à qui manquent toutes les bases en grammaire, a décidé de devenir institutrice dans l’établissement Espérance Banlieues de Saint-Étienne. Ici, elle vient chercher une bonne remise à niveau en maths et en histoire. Malgré la charge impressionnante de travail – mère de cinq enfants, institutrice à plein temps et étudiante –, elle est très heureuse de son choix ».

Pauline Quillon sur famillechretienne.fr

Baudelaire, la tentation de la chute

« Une œuvre innommable, maintes fois recopiée, sans succès, où viendront se rejoindre avec haine autant que tendresse ses inspirations et ses désillusions. Son spleen. Cette tentation de la chute, prométhéenne, que le poète, déchiré, représenta autant dans la figure du Mal : ‘Le diable, je suis bien obligé d’y croire, car je le sens en moi !’ que dans ses tentatives d’élévation : ‘Là-bas… là-bas… [vers] les merveilleux nuages !' ».

Alice Develay sur lefigaro.fr

Le pape et l’immigration

« Le message du pape n’est pas eschatologique au sens où le religieux aurait autorité sur le politique. L’Église n’a pas pour mission d’organiser le monde politique, et la politique n’est pas appelée à réaliser le Royaume de Dieu. Ce serait dans les deux cas du totalitarisme obtus, païen et mythologique. Son message est d’ordre spirituel pour les chrétiens et moral pour tous. Or la morale procède de la raison ».

Philippe de Saint-Germain sur conscientia.fr

L’évangile selon Charlie (sic)

L’édito du dernier numéro de Charlie Hebdo revient sur la récente une polémique sous-titrée « Islam, religion de paix.. éternelle ! ». Riss y proteste contre l’interdiction implicite faite désormais, sous forme d’injonction sociale, de ne surtout pas critiquer l’Islam, par peur d’être traité d’islamophobe, par peur des représailles, ou parfois juste simplement par peur de penser.

Lire la suite

Une nouvelle association cléricale pour l’Emmanuel

Une association cléricale, pour les prêtres et les diacres de la Communauté de l’Emmanuel, vient d’être créée. Lauent Landete, modérateur de la Communauté de l’Emmanuel, explique les buts de cette association :

L’objectif fondamental de ces statuts est de définir par une formulation canonique plus claire, la grâce fondatrice de la Communauté de l’Emmanuel pour témoigner humblement mais résolument d’un « nouveau style de collaboration entre prêtres et laïcs, sanctifiés par l’Esprit Saint » (selon l’expression de St Jean Paul II, dans Christi Fideles Laici, 2), se fondant sur l’ecclésiologie du ConcileVatican II.

La Vie analyse en profondeur les raisons de cette création, en particulier la faculté pour cette nouvelle association d’incardiner des prêtres.

Lire la suite

Pensée du jour

Tout art est finalement un avant-goût de l’éternité, des réalités à venir, une expression de la nostalgie du Tout-Autre.

Anselm Grün

Parole du jour

Nous vous avons suppliés
d’avoir une conduite digne de Dieu,
Lui qui vous appelle à son Royaume et à sa gloire.

1 Thessaloniciens 2

Une démarche inclusive ?

« La plus ancienne des écoles privées catholiques américaines, l’école Saint-Dominique de San Anselmo (Californie) a décidé de retirer les statues de saints et autres symboles catholiques présents dans ses murs. À ce jour, 18 statues sur 180 ont déjà été escamotées ».

Lire sur Aleteia

Facebook attaque les auteurs de Fake News au porte-monnaie

Lu sur ZDNet.fr : Relais principal des fausses informations, Facebook tente de juguler le phénomène qui parasite notamment les élections dans plusieurs pays. Il y a quelques mois, le géant lançait son outil de fact-checking. Ce dernier s’articule autour de 4 axes : faciliter les signalements par les utilisateurs, travailler avec des organisations tierces compétentes dans la vérification des informations, indiquer au grand public les informations contestées, limiter les gains financiers pour les auteurs de fausses informations. Aujourd’hui, le roi des réseaux sociaux se penche sur ce dernier levier. Car propager de fausses informations n’est toutefois pas une fin en soi. L’activité se révèle en effet lucrative. Le réseau social promet d’attaquer les auteurs de ces intox au porte-monnaie en limitant leurs gains financiers. Lire la suite…

Voilà qui va dans le sens d’une communication constructive. Bonne nouvelle !

Un commentaire de l’évangile du jour

L’évangile d’aujourd’hui (Mt 23,27-32) nous donne à entendre la condamnation par Jésus des hypocrites qui ont au-dehors l’apparence de justes, mais sont à l’intérieur plein d’iniquité. Si plus tôt dans le même évangile nous entendons Jésus dire que l’on reconnait le faux prophète comme un arbre à ses fruits (Mt 7,15-16), encore faut-il ne pas se tromper sur les fruits en question. L’on peut réellement pratiquer la justice, de façon admirable, mais d’un coeur impur.

C’est ce qu’enseigne Basile le Grand dans son traité sur le baptême (vers 371-375 de notre ère) 1 :Lire la suite

Notes:

  1. Basile de Césarée, Sur le Baptême, SC 357, éd. Cerf, Paris, 1989, p. 181-182.

Sainte Bakhita

« Bakhita a été arrachée aux siens, dans un village du Darfour (Soudan), à l’âge de 7 ans, vendue comme esclave à un riche chef arabe qui l’a donnée en joujou à ses enfants sadiques. Rachetée par un Turc, elle est battue tous les jours. Enfin, libérée à 14 ans par le consul italien à Khartoum, elle panse ses plaies chez les Filles de la Charité canossiennes, en ­Italie. Puis elle devient religieuse et s’occupe avec un dévouement sans commune mesure de milliers d’enfants orphelins recueillis dans l’institut des sœurs à Schio, en Italie ».

Entretien avec Véronique Olmi sur pelerin.com

L’accueil des migrants, une affaire de Pape ?

Le message du pape François pour la journée mondiale du migrant et du réfugié 2018 publié le 15 août dernier a fait se déchaîner bien des passions sur la toile. A ceux qui y sont allés de leurs remarques désobligeantes, parfois très virulentes, le père Laurent Stalla-Bourdillon, directeur du Service Pastoral d’Etudes Politiques et aumônier des parlementaires, répond de façon magistrale dans un billet de blog sur La Vie. Extrait :Lire la suite

Pensée du jour

L’histoire de l’homme n’est pas le combat du bien cherchant à vaincre le mal.
L’histoire de l’homme est le combat du mal cherchant à écraser la minuscule graine d’humanité.

Vassily Grossman

Parole du jour

Ayant pour vous une telle affection,
Nous aurions voulu vous donner non seulement l’Évangile de Dieu,
Mais jusqu’à nos propres vies.

1 Thessaloniciens 2

Comme l’éclair part de l’Orient

Entretien avec le père Alexandre Siniakov, recteur du Séminaire orthodoxe russe à Épinay-sous-Sénart : « Il s’agit d’un témoignage personnel de la catholicité de la foi orthodoxe, enraciné dans mon ministère actuel en France et des souvenirs de ma rencontre avec Jésus-Christ dans la Russie encore soviétique ».

Lire l’entretien sur zenit.org

 

Ainsi, si je devais définir un imbécile…

 » – Pourquoi s’intéresser à la bêtise dans un monde qui ne cesse de louer l’intelligence rationnelle ?
– Précisément pour m’opposer à ce qu’on appelle l’intelligence rationnelle. Cette conception me semble extraordinairement limitative. Dans mon livre, je cite Vauvenargues qui distingue dans son Introduction à la connaissance de l’esprit humain une trentaine d’intelligences différentes. Et nous ne considérons aujourd’hui que deux catégories : ‘il est très brillant’ ou ‘c’est un con' ».

Entretien avec Denis Grozdanovitch

Entre la rigolade et l’épouvante

« Pour les millions d’Européens qui, ces dernières années, guettaient à la radio ou à la télévision les nouvelles des tragédies irakienne et syrienne, un trouble finissait par s’imposer. Il tient à cette prévalence, malgré tout, du rigolo, de la galéjade, du youp-la-boum qui continue comme avant et au tragique du monde avec lequel il cohabite. Ce mélange produit en permanence dans les médias de curieuses dissonances, des amalgames choquants et même ridicules. Quand vous aurez bien ri, on vous donnera des nouvelles des victimes décapitées par les djihadistes ! »

Jean-Claude Guillebaud sur nouvelobs.com

Aux armes (de l’Esprit), citoyens (des Cieux) !

« Ce samedi était la journée conclusive de l’université d’été, traditionnellement dévolue à l’intervention des politiques. Une table ronde réunissait 3 d’entre eux : Christophe Billan (de Sens Commun), Djordje Kuzmanovic (de la France Insoumise) et Serge Passerieux (Refondation, ex- Parti Socialiste et Poissons Roses). Certes, le panorama aurait été plus complet avec un En Marcheur, mais ils ont décliné l’invitation. Pierre Jova animait ce débat ».

Lire plus sur frejustoulon.fr

Pensée du jour

Cette liberté, qui installe dans le fond de l’âme une joie définitive, a bien une dimension dramatique, puisqu’elle est en même temps liberté de m’égarer, de me perdre, de vouloir selon toutes les modalités du vouloir — le Mal plutôt que le Bien.

Patrick Kéchichian

Aujourdhui, Saint Augustin !

« Le 9 janvier 2008, le Saint-Père a tracé un portrait de saint Augustin, le célèbre évêque d’Hippone, qui fut ‘un homme de passion et de foi, à la grande intelligence et à l’inlassable attention pastorale’. ‘Tous les chemins de la littérature chrétienne latine portent à Hippone… ville de l’Afrique romaine dont Augustin fut l’évêque de 395 à 430 et d’où partent de nombreux sentiers du christianisme suivant, mais aussi de toute la culture occidentale' ».

Lire plus sur cef.fr

De l’énergie pour la reprise …

rvlfvv-HCLa reprise de l’année, qu’on ait eu la chance de partir pour les vacances ou non, est toujours un défi … Alors un peu d’énergie avec cette formidable capitaine, c’est par ICI !

Go, go, go … et, en attendant, très bon week-end !

Pensée du jour

Un amour sans mesure, sans nos mesures. La prière seule nous fait perdre nos mesures, nous donne la mesure de Dieu.

Madeleine Delbrêl

Parole du jour

L’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve.

Matthieu 22

Ce nouveau Benoît pourrait bien être… vous.

Rod Dreher appelle les chrétiens que nous sommes à un changement de vie radical. Citant Benoît XVI, il estime que la crise spirituelle qui traverse notre culture est la plus grave depuis l’effondrement de l’Empire romain. À cette époque avait surgi un homme extraordinaire, saint Benoît, qui allait inventer le monachisme occidental et, par là, susciter une renaissance d’une ampleur exceptionnelle, que personne n’avait prévue. Les chrétiens, résume Rod Dreher, doivent faire le pari bénédictin : ‘Ceux qui choisiront la voie bénédictine parviendront à briser le mur invisible qui maintient Dieu confiné dans les lieux de culte : l’Église ne doit pas être l’Église le dimanche seulement. Si elle l’est, elle ne survivra pas aux combats à venir’.

Charles-Henri d’Andigné dans Famille Chrétienne

Parole du jour

La muraille de la ville reposait sur douze fondations
portant les douze noms des douze Apôtres de l’Agneau.

Apocalypse 21

Inaugurer une nouvelle église : une bonne nouvelle !

saint-jacques-la-premiere-eglise-du-siecle-dans-le-diocese-de-rennesPour la première fois depuis 1970 et donc dans ce siècle, une nouvelle église va être inaugurée dans le Diocèse de Rennes. Comme le relate Ouest France, les travaux ont démarré en novembre 2015. L’édifice est d’une remarquable pureté, ses traits sont soignés. Composée de deux salles paroissiales et d’un presbytère, il présente la particularité d’avoir son lieu de culte à l’étage.

Une bonne nouvelle, aboutissement de la volonté d’une communauté vivante qui souhaitait avoir un lieu de culte à proximité.

« Il y a une communauté catholique et une demande à Saint-Jacques », assure Jean-Pierre Pranlas-Descours à l’occasion en faisant découvrir la nouvelle église. « Le quartier est cosmopolite, je suis frappé par la joie des croyants issus du monde entier. Le lieu était attendu », complète le Père Joseph Lecoq, curé de la paroisse Saint-Jacques.

C’est un événement pour le Diocèse de Rennes, certes, mais qui est aussi remarquable à l’échelle de l’Eglise de France. Si notre pays compte environ 42.000 lieux de culte catholiques (les estimations divergent), moins de 2.000 appartiennent à l’Eglise (ie construite après la loi de 1905) et seule une poignée s’est construite depuis 2000. Donc, oui, une bonne nouvelle !