La sixième grande crise d’extinction ?

« Si on continue comme ça, on va tout faire disparaître : on fait disparaître les populations d’animaux, un prélude à l’extinction des espèces. Cette étude, comme celle du WWF en octobre 2016, montre que plus de 50 % des populations de vertébrés ont disparu en quarante ans. Ce qui est effroyable, incroyable, c’est cela : quarante ans, ce n’est rien dans l’histoire de la Terre ! En 2011, l’article de Nature calculait que nous ferions tout disparaître en deux cents ans ».

Gilles Bœuf, ex-Président du Muséum National d’Histoire Naturelle

Le temps de vivre

Éloge du silence par le cardinal Sarah, éloge du Festina lente par Limite… les abus créent-ils la réaction ?

« Festina lente ! Hâte-toi lentement ! On connaît l’adage dont l’empereur Auguste fit sa devise. Notre agitation contemporaine est bien loin du mouvement tranquille prôné par Auguste. La devise des gesticulateurs qui nous gouvernent serait plutôt ‘Traîne-toi plus vite !’. Les oligarques passent, mais le système qu’ils dirigent n’en finit pas de mourir. On saute de meeting en meeting, d’avion en avion, de discours fracassants en tweets lapidaires, mais au fond rien ne change ».

Lire plus dans Limite

Parole du jour

Je vous l’avais bien dit :
“Ne commettez pas ce crime contre notre jeune frère !”
Mais vous ne m’avez pas écouté,
et maintenant il faut répondre de son sang.

Genèse 41

La police gaze-t-elle la nourriture et l’eau des migrants ?

 Alors qu’Edouard Philippe vient de déclarer : « nous ne sommes pas à la hauteur de ce que doit être la France », Libération rapporte des pratiques – dénoncées par les associations dont le Secours Catholique – qui seraient une véritable honte pour la France si elles étaient avérées :  la police gazerait les bidons d’eau et la nourriture pour empêcher les migrants de les consommer. Lire la suite