Vers une béatification de Pascal ?