Droit du travail : petite analyse de la Loi Macron

« Si le salariat a été inventé, ce n’est pas par goût de la bureaucratie soviétique ! Mais pour protéger les entreprises. Les protéger de l’infidélité des salariés qui peuvent aller au plus offrant. Cela met à mal le projet de long-terme, avec une instabilité des compétences. On nie l’existence même d’une entreprise, en tant que collectif de travail, en en faisant une sorte de plateforme où chacun vient apporter son travail à un moment donné, sans vision globale ni sentiment d’appartenance ».

Pierre-Yves Gomez, sur Mag2Lyon