Le relativisme, la nouvelle religion d’État britannique

« C’est une première. Un choc considérable pour la vieille Angleterre. Tim Farron, 47 ans, dirigeant du parti libéral-démocrate, troisième mouvement politique britannique après les conservateurs et les travaillistes, a présenté sa démission au nom de sa foi chrétienne. Dans une lettre ouverte très personnelle, publiée le 14 juin par l’hebdomadaire conservateur The Spectator, le député de Westmorland-and-Lonsdale, dans le comté de Cumbria, à la frontière écossaise, explique qu’il lui est devenu impossible de continuer à diriger son parti. ‘Je me suis trouvé déchiré, entre mon désir de vivre en chrétien fidèle et être dirigeant politique’, écrit-il, en espérant qu’une ‘meilleure personne, plus sage, saura mieux que moi rester fidèle au Christ tout en dirigeant un parti, dans le contexte actuel' ».

Pierre Jova dans Famille Chrétienne

Pensée du jour

Il n’y a qu’un combat dans la vie d’un homme : celui de l’orgueil et de l’humilité.
L’orgueil, c’est le refus de l’amour, avec l’abaissement invraisemblable et indicible qu’implique l’amour.

Marie-Dominique Molinié, op

Parole du jour

Frères,
Nous portons un trésor comme dans des vases d’argile ;
Ainsi, on voit bien que cette puissance extraordinaire
Appartient à Dieu et ne vient pas de nous.

2 Corinthiens 4

Une statue en l’honneur d’un SDF

« Gabriel — ou Gabi pour ceux qui le connaissaient — est en effet lié de manière très particulière à la paroisse des Batignolles. Gabriel, dont le prénom originel est Djamel, était un Algérien atterri dans la rue suite à un divorce compliqué. Homme robuste au fort caractère, il était devenu une icône du quartier, et chacun, pour l’avoir croisé au moins une fois, savait qu’il était franc, original et un peu bourru.Lire la suite

Voici les hommes de la Parole

« Cette année, ils seront quinze – dont onze pour le diocèse de Paris – à être ordonnés prêtres à Notre-Dame de Paris par le cardinal André Vingt-Trois. Quinze à répondre ‘me voici’ à l’appel de leur nom. Le sacrement qu’ils recevront est l’aboutissement d’un cheminement spirituel singulier, fruit de l’Esprit répandu dans leur cœur ».

Voici leurs mots clefs :

Docile à l’Esprit ; Se donner tout entier ; Une joie simple et paisible ; Un trésor dans des vases d’argile ; Un homme de la Parole ; À l’écoute de Dieu ; L’amitié, creuset de la foi ; Quand le désir de sacerdoce vient, il faut savoir le mettre à l’épreuve ; Enraciné dans le Christ.

Lire plus sur paris.catholique.fr

Aux âmes bien nées…

« Je suis jeune, il est vrai; mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Chacun ou presque connaît par cœur ces quelques mots mais nombreux sont ceux qui se souviennent surtout que la valeur n’attend point le nombre des années, oubliant peut-être qu’il faut encore que l’âme soit bien née.Lire la suite