« Migrants, faites preuve de respect pour recevoir le bon accueil »

Crux publie une interview du cardinal John Ribat, de Papouasie-Nouvelle Guinée. Il est présent à Rome pour une conférence organisée par le Dicastère pour le Développement Humain Intégral – instauré par le pape François – et il délivre un message qui va à rebours complet des thèses que colportent ceux qui veulent discréditer l’enseignement de l’Église sur les migrants.

Loin de faire preuve d’angélisme ou de dispenser un propos déséquilibré, il témoigne au contraire des conseils ou exigences réciproques de l’Église à l’égard des pays d’accueil comme des migrants.

Précisément il fait état de l’autre défi des migrations : la peur, dans les pays d’accueil. Ainsi, s’il explique aussi que « l’on doit donner de la reconnaissance [aux migrants], leur donner du travail, prendre soin des familles qui arrivent », il souligne aussi que :

« en tant que visiteur dans un pays, ou même une maison, vous devez rester conscient que vous êtes un visiteur. Vous venez avec un sens du respect, et vous appréciez ce que l’on vous y offre. Vous y restez sur ces bases, de façon à maintenir cette relation ».

Il n’est tout simplement pas vrai que l’Église ignore les tensions, et les craintes dans les pays d’accueil. Elle s’efforce au contraire de concilier les impératifs, de façon à maintenir la possibilité de l’accueil.