Béatification du père Hamel ?

« Le procès canonique va commencer par l’audition des témoins les plus âgés. Il s’agit de fidèles qui assistaient à la messe le 26 juillet dernier, et qui ont vu le père Jacques Hamel, 85 ans, qui célébrait l’eucharistie, se faire égorger au pied de son autel, en criant « Satan, va t’en ! », à ses deux assassins jihadistes. Les cinq témoins directs – un couple de paroissiens et les trois religieuses – seront interrogés par un tribunal dont les trois membres ont été choisis par l’évêque de Rouen – un juge, un promoteur de justice (qui tient le rôle de procureur) et un greffier ».

Écouter sur rtl.fr