Liberté religieuse en Ukraine ?

« Des collaborateurs de haut-rang de la Secrétairerie d’Etat ont rencontré à plusieurs occasions l’ambassadeur d’Ukraine près le Saint-Siège et lui ont fait part de leurs préoccupations au sujet d’un projet de loi de contrôle religieux, a annoncé un communiqué de la nonciature à Kiev rapportée par l’agence d’information religieuse locale Risu le 21 mai 2017. Selon ce projet de loi, les organisations religieuses, dont les plus hautes autorités sont basées dans un “Etat agresseur”, devront être enregistrées auprès des autorités ukrainiennes. Le projet permet par ailleurs d’interdire les activités d’une Eglise sur le territoire. Ce texte est vigoureusement contesté par le patriarcat orthodoxe de Moscou, qui serait le seul à devoir s’enregistrer officiellement. Mgr Claudio Gugerotti, nonce apostolique en Ukraine, a également transmis ces préoccupations auprès du gouvernement ukrainien, précise l’agence Risu ».

Agence i.media