Le mystère du bas-relief de la Déposition du Christ

« La frise de cette sculpture en marbre de Carrare porte une inscription en latin, que l’on peut traduire par : ‘l’an 1178, un sculpteur se révéla le deuxième mois, ce sculpteur fut Benedictus dit d’Antelamo’. Connu sous le nom d’Antelami, il fut un véritable génie de la sculpture médiévale, à cette période où l’art roman caractéristique renouvelle la façon de représenter les relations entre le Visible et l’Invisible, entre les hommes et Dieu. La cathédrale de Parme, en Italie, possède exactement le même bas-relief en marbre rose. Selon les spécialistes de cette époque, « notre » sculpture en marbre de Carrare ne peut avoir été réalisée que sur place à Parme, tant les détails sont semblables.

Alors se posent plusieurs questions… »

Lire plus sur france-catholique.fr