Avec le cardinal Sarah, la liturgie est en de bonnes mains, estime Benoît XVI

« Avec le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, ‘la liturgie est en de bonnes mains’, estime le pape émérite Benoît XVI. C’est ce qu’il écrit dans la préface de l’édition allemande du livre du cardinal guinéen, La Force du silence, à paraître le 24 mai.

‘Nous devons être reconnaissants au pape François d’avoir placé un tel maître spirituel à la tête de la congrégation responsable de la célébration de la liturgie’, déclare le pontife émérite. En effet, le cardinal guinéen est, selon Benoît XVI, un ‘maître spirituel qui parle en se fondant sur une profonde intimité avec le Seigneur dans le silence' ».

Lire plus dans famillechretienne.fr

Le mystère du bas-relief de la Déposition du Christ

« La frise de cette sculpture en marbre de Carrare porte une inscription en latin, que l’on peut traduire par : ‘l’an 1178, un sculpteur se révéla le deuxième mois, ce sculpteur fut Benedictus dit d’Antelamo’. Connu sous le nom d’Antelami, il fut un véritable génie de la sculpture médiévale, à cette période où l’art roman caractéristique renouvelle la façon de représenter les relations entre le Visible et l’Invisible, entre les hommes et Dieu. La cathédrale de Parme, en Italie, possède exactement le même bas-relief en marbre rose. Selon les spécialistes de cette époque, « notre » sculpture en marbre de Carrare ne peut avoir été réalisée que sur place à Parme, tant les détails sont semblables.

Alors se posent plusieurs questions… »

Lire plus sur france-catholique.fr

Parole du jour

C’est moi qui vous ai choisis et établis
Afin que vous alliez,
Que vous portiez du fruit,
Et que votre fruit demeure.

Jean 15

Pensée du jour

Ah ! ne comptez jamais ! Faites tout par amour et sur l’instant ! Et puis… luttez, luttez ! La victoire n’est qu’un sous-produit, seule compte la lutte…

Gilbert Cesbron