Les restrictions à la liberté de conscience seraient nécessaires dans une société démocratique ?

Ellinor Grimmark, sage-femme en Suède : ‘Ils m’ont dit que je n’étais pas autorisée à dire publiquement que j’étais contre l’avortement’.

« Elle a donc porté plainte soutenant que sa liberté de conscience avait été violée, mais aussi sa liberté de parole, de religion et de conviction. Condamnée récemment par la Cour d’appel qui a estimée que ‘les restrictions à la liberté de conscience sont nécessaires dans une société démocratique’, elle a décidé de porter son cas devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme ».

Lire plus sur genethique.org