La science change de regard sur l’addiction au porno

La pornographie crée une véritable addiction, de même nature que la drogue. Plusieurs études le montrent :

. Trois changements cérébraux significatifs peuvent être mis en corrélation avec la quantité de pornographie consommée ;

. les mêmes activités cérébrales sont observées ches les dépendants de la drogue et de l’alcool ;

. plus on consomme de porno moins il y a d’activité dans le circuit de la récompense, indiquant une désensibilisation, et augmentant le besoin pour une plus grande stimulation (tolérance) ;

. les dépendants de la pornographie correspondent bien avec le modèle accepté de l’addiction : en vouloir toujours plus / insatisfaction croissante.