Aux Philippines, une Eglise en résistance contre le président Duterte

Mgr Socrates Villegas, président de la conférence des évêques des Philippines, est entré en résistance contre le président Duterte et sa politique d’assassinat des trafiquants et consommateurs de drogues.

Dans le climat actuel, dans lequel le président attise la haine contre les prêtres et les évêques, il craint de voir des prêtres mourir en martyrs et il appelle ainsi les catholiques :

Si cela devait arriver : levez-vous et gardez courage. Allez en prison au nom de l’Evangile. Soyez prêts à être assassinés au nom de notre foi. L’Eglise ne mourra pas quand des disciples du Christ seront tués. La foi catholique fleurira, grandira et brillera.

Par la même occasion, il fustige certaines attitudes des catholiques philippins (mais sont-ils vraiment les seuls ?) :

Combien de nos catholiques déclarent ouvertement : « je suis catholique, mais je suis d’accord pour dire que les toxicomanes doivent être tués, ils sont inutiles. Je suis catholique mais je suis pour la peine de mort. Je suis catholique mais je n’obéis pas toujours à mon évêque, il est ringard. Je suis prêtre mais l’obéissance aux circulaires de mon évêque est optionnelle… Je suis catholique mais… Je suis catholique mais…

Le reste de l’article sur Crux.