Ils attendent de vous l’espoir d’une guérison, pas un surcroît de malheurs

« Mon fils ne peut pas comprendre ces querelles de mandarin, mais il sait une chose ou deux : c’est bien la consultation médicale spécialisée de la Fondation Lejeune qui l’a accueilli avec ses parents il y a dix-huit ans, c’est là qu’il trouve depuis médecins, psychologues ou orthophonistes comme huit mille cinq cent autres familles.

Il n’y a pas en France ni en Europe d’autre solution comparable.

C’est de cette Fondation que vient aussi la plus grande part de la recherche pour vaincre une maladie que l’État a abandonnée depuis longtemps ».

Alexandre Varaut, sur lefigaro.fr