Présidentielle : un maire et trois curés