Journée Mondiale de la Trisomie 21

En cette Journée Mondiale de la Trisomie 21, exhumation d’un billet de 2014…

« Le grand rabbin Abraham Karelitz se levait et se découvrait chaque fois qu’il voyait une personne atteinte de trisomie 21.
— Pourquoi lui accordez-vous des honneurs que vous refusez aux grands de ce monde ? lui demandait-on.
— Parce que, répondait-il, si Dieu ne lui a pas donné une capacité aussi grande d’étudier la Torah, c’est qu’elle est déjà plus parfaite et plus avancée que moi sur le chemin de la sainteté ».

Lire Fabrice Hadjadj dans Limite